Le Poch

S.Vieira - S.Vieira/N.Vielle

Tout comme le patient à son psychothérapeute, l’alcoolique déballe ses sentiments aux autres mais debout (au moins au début) et dans un bar…  au final ça lui coûte aussi cher !

Quand on y réfléchit, ce que la chanson doit à l’alcool est aussi incommensurable que ce qu’elle doit à l’amour, ou l’alcool à l’amour ou l’amour à l’alcool. Ce n’est pas un cercle vertueux mais un cercle spiritueux en quelque sorte.